https://revues.droz.org/index.php/RThPh/issue/feed Revue de Théologie et de Philosophie 2021-03-07T14:31:10+01:00 La Rédaction redaction@rthph.ch Open Journal Systems « La vérité sans la recherche de la vérité n’est pas la vérité » Fondée en 1868, la Revue de Théologie et de Philosophie paraît au rythme de 4 fascicules annuels. Elle est diffusée en ligne depuis le volume 150 sur le portail de revues de la Librairie Droz.  https://revues.droz.org/index.php/RThPh/article/view/rthph152_4_309-334 L’éthique en temps de catastrophe 2021-03-07T14:31:10+01:00 Pierre Gillouard L’article entend répondre à la question suivante : en quoi le catastrophisme dans la pensée écologique peut-il inciter à agir afin de préserver au mieux les conditions d’habitabilité de la Terre ? Dans cette perspective, sont analysées les pensées catastrophistes de Hans Jonas, Jean-Pierre Dupuy, Pierre-Henri Castel, et des collapsologues, avec en filigrane celles de Günther Anders et de Simone Weil. Pour répondre, il convient de prêter attention à la temporalité dans laquelle ils (ou elle) pensent la catastrophe (est-elle à venir ou déjà en cours ?) et à l’inscription ontologique de la catastrophe dans cette temporalité (est-elle inéluctable ou évitable ?). La conclusion est la suivante : la perspective de la catastrophe est effectivement mobilisatrice, pour celles et ceux qui se reconnaissent un devoir d’agir, quand la catastrophe est pensée comme inéluctable et déjà en cours, portant en germe une fin inévitable mais dont le contenu demeure incertain : la disparition de la vie ou le dépassement du facteur déterminant de la catastrophe, la Technique. 2021-01-28T00:00:00+01:00 ##submission.copyrightStatement## https://revues.droz.org/index.php/RThPh/article/view/rthph152_4_335-356 Représentations et apophatisme 2021-03-07T14:31:10+01:00 Isabelle Chareire Le christianisme affirme la transcendance radicale de Dieu tout en se structurant autour de représentations symboliques (les confessions de foi), historiques (la révélation comme récit inscrit dans un texte) et institutionnelles (les Églises). Une tension entre la représentation et l’au-delà de la représentation accompagne toute l’histoire de la théologie. De manière analogue, l’expérience mystique (évoquée ici à travers les écrits de Thérèse d’Avila, Jean de la Croix et Henri Le Saux-Abhishiktananda), avec sa tendance subjective et intérieure, pose la question du rapport à la doctrine commune et à la médiation christique. L’enjeu est alors de tenir l’historicité et ses médiations pour éviter toute fuite hors du créé, tout en maintenant le caractère analogique des représentations et des concepts, sous peine de réduire le divin à ce par quoi on tente de le désigner : le signifié doit toujours l’emporter sur les figures qui l’attestent. 2021-01-28T00:00:00+01:00 ##submission.copyrightStatement## https://revues.droz.org/index.php/RThPh/article/view/rthph152_4_357-377 Le religieux comme cadre de référence dans la construction psychologique de l’identité 2021-03-07T14:31:09+01:00 Pierre-Yves Brandt Après avoir écarté l’idée que des traits innés de personnalité prédisposeraient à être religieux, une théorie de l’identité comme résultant d’un processus de construction est esquissée à l’aide de trois approches : des travaux en psychologie sociale et en sociologie, un modèle noyau-périphérie de l’identité et le concept d’identité narrative. Le rôle que peut jouer le recours à des références religieuses dans la construction identitaire est ensuite illustré par des recherches empiriques dans trois domaines : la formation de l’identité religieuse dans le passage à l’âge adulte, les ressources sur lesquelles prendre appui lors de passages difficiles dans un parcours de vie, le rôle des récits dans la construction de l’identité religieuse. L’exposé se conclut sur les responsabilités sociales qui en découlent, montrant quel impact une gouvernance publique dans ces domaines peut avoir sur le vécu psychologique. 2021-01-28T00:00:00+01:00 ##submission.copyrightStatement## https://revues.droz.org/index.php/RThPh/article/view/rthph152_4_379-393 Exclusion de la synagogue et construction de l’identité croyante dans les communautés johanniques 2021-03-07T14:31:09+01:00 Jean Zumstein Même si son déroulement historique exact demeure une énigme, l’exclusion des communautés johanniques de la synagogue a été un accélérateur décisif dans la construction de leur identité croyante. Ce processus peut être décrit d’un double point de vue. Premièrement, il s’effectue à travers une transformation du rapport à la tradition juive. Si l’autorité de la Bible hébraïque n’est pas mise en question, en revanche, les marqueurs identitaires du judaïsme synagogal (le Temple, les prescriptions de pureté rituelle, l’observance du sabbat, la circoncision) sont l’objet d’une profonde réinterprétation, voire d’une abrogation. Deuxièmement, cette redéfinition du rapport à la tradition vétérotestamentaire-juive s’accompagne de l’apparition de nouveaux marqueurs identitaires que sont, par exemple, le baptême et l’eucharistie. À quoi il faut ajouter la naissance d’une école théologique et d’un corpus d’écrits ayant rang d’Écriture, d’une nouvelle définition de l’apostolat, de la création de nouvelles formes d’organisation ecclésiales. 2021-01-28T00:00:00+01:00 ##submission.copyrightStatement## https://revues.droz.org/index.php/RThPh/article/view/rthph152_4_395-413 L’impératif de l’indicatif 2021-03-07T14:31:08+01:00 Pedro Valinho Gomes Cet article propose un itinéraire de réflexion sur les fondements de l’éthique théologique en articulant trois contributions de Karl Barth à ce domaine : la définition de l’éthique comme l’impératif de l’indicatif qu’est la dogmatique, voire l’inséparabilité entre éthique et dogmatique qui place l’éthique à l’écoute de la révélation ; l’articulation d’un nexus christologique entre les catégories d’obéissance et de liberté comme « autodétermination déterminée » ; le débat sur l’Évangile et la Loi, comme révélation de l’histoire de la grâce à partir de laquelle se déploie la grammaire d’une existence chrétienne. Cet itinéraire est entrecoupé par trois passages bibliques qui sont alignés sur les contributions de Barth : la vocation d’Abraham ; l’agonie de Jésus à Gethsémani ; la question posée à Jésus sur le bien qu’il faut faire pour entrer dans la vie éternelle. Nous suggérons que cet itinéraire biblique et barthien souligne qu’une éthique théologiquement construite conflue vers la christologie. 2021-01-28T00:00:00+01:00 ##submission.copyrightStatement## https://revues.droz.org/index.php/RThPh/article/view/2916 Henri Delhougne osb (dir.), La Bible, Traduction liturgique avec notes explicatives 2021-01-28T14:34:11+01:00 Jean Borel 2021-01-28T00:00:00+01:00 ##submission.copyrightStatement## https://revues.droz.org/index.php/RThPh/article/view/2917 Jean-François Pradeau, Plotin 2021-01-28T14:34:12+01:00 Jean-Pierre Schneider 2021-01-28T00:00:00+01:00 ##submission.copyrightStatement## https://revues.droz.org/index.php/RThPh/article/view/2918 André Laks et Glenn W. Most, Les débuts de la philosophie. Des premiers penseurs grecs à Socrate 2021-01-28T14:34:12+01:00 Stefan Imhoof 2021-01-28T00:00:00+01:00 ##submission.copyrightStatement## https://revues.droz.org/index.php/RThPh/article/view/2919 Gilbert Larochelle et Françoise Courville, La course à la performance. Regards critiques de la philosophie sur la santé 2021-01-28T14:34:14+01:00 Marc Dumas 2021-01-28T00:00:00+01:00 ##submission.copyrightStatement## https://revues.droz.org/index.php/RThPh/article/view/2920 Matthew Crawford, Contact. Pourquoi nous avons perdu le monde, et comment le retrouver 2021-01-28T14:34:15+01:00 Frédéric Moinat 2021-01-28T00:00:00+01:00 ##submission.copyrightStatement##