La Lyre Chrestienne (Lyon, 1560) enfin retrouvée

Contenu de l'article principal

Laurent Guillo

Résumé

La Lyre chrestienne (Lyon : Simon Gorlier, 1560) est la dernière édition musicale lyonnaise du xvie siècle qui a été retrouvée, après une disparition de presque un siècle ; elle est conservée à la Bibliothèque de Genève sous la cote PFS 642(1). Dédicacée à Marguerite de Savoie par Guillaume Guéroult, elle regroupe des textes de Joachim Du Bellay, de Guéroult, de Théodore de Bèze et de Marguerite de Navarre, mis en musique par Antoine de Hauville et Didier Lupi second. Elle peut être considérée comme un recueil de poésies spirituelles avec musique ajoutée, faisant suite au Premier livre de chansons spirituelles de Guéroult paru en 1548. Elle constitue un hommage de Guéroult à Du Bellay, mort en 1560, et contient La Complainte de Judith, une pièce de Guéroult écrite pour faire un pendant à sa Suzanne un jour, texte qui a eu un succès poétique et musical très important. La musique de Hauville emprunte le style assez sage des chansons spirituelles protestantes, fondé sur une structure homophonique.

Comment citer

Comment citer

[1]
Guillo, L. 2019. La <i>Lyre Chrestienne</i&gt; (Lyon, 1560) enfin retrouvée. Revue d’histoire du protestantisme. 4, 1 (mai 2019), 33-49.
Formats de citations