« Une grande œuvre tentée en commun »

La Mission McAll ou la fécondité d’une œuvre protestante

Contenu de l'article principal

Christophe Chalamet

Résumé

De sa création par le pasteur anglais Robert W. McAll au travail de pionnier de certaines de ses grandes figures au XXe siècle (Henri Nick, Henri Roser) en passant par sa rapide croissance, dans les années 1870-1880, cet article présente certains traits saillants de la Mission populaire évangélique (Mission McAll) jusqu’au milieu du siècle dernier. Au contact du Christianisme social, la Mission populaire a échappé aux rétrecissements typiques d’un certain piétisme protestant centré sur le salut individuel de l’âme et sur une conception apolitique de l’évangélisation. Elle a alors déployé une action qui a porté de très beaux fruits.

Comment citer

Comment citer

[1]
Chalamet, C. 2022. « Une grande œuvre tentée en commun ». Revue d’histoire du protestantisme. 7, 1 (mai 2022), 87-106. DOI:https://doi.org/10.47421/RHP7_1_87-106.
Formats de citations