« En veuë de tout le monde » : le caractère public des collections d’antiques dans les villes méridionales, des derniers Valois а Henri IV

Contenu de l'article principal

Delphine Trébosc

Résumé

Le présent article entend faire le point sur la dimension publique des collections d’antiques présentes dans les villes méridionales du royaume de France, à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle. Il s’agit de repérer les manifestations de leur caractère public, entendu dans les deux acceptions du terme : au sens strict – qui dépend de l’État – et au sens large – qui concerne la communauté. L’étude des collections municipales insistera sur la volonté du corps de ville de les rendre accessibles au plus grand nombre. Nous examinerons également le rapport des collections privées à la sphère publique, aussi bien en termes d’accès, de diffusion que de marché.
Comment citer

Comment citer

[1]
Trébosc, D. 2021. « En veuë de tout le monde » : le caractère public des collections d’antiques dans les villes méridionales, des derniers Valois а Henri IV. Revue française d’histoire du livre. 142, (oct. 2021), 49-65. DOI:https://doi.org/10.47421/rfhl142_49-65.
Formats de citations