Les débuts de la maison POL

Contenu de l'article principal

Olivier Bessard-Banquy

Résumé

POL est connu pour avoir été autant un éditeur réputé, en soutien de la poésie et d’auteurs comme Charles Juliet ou Édouard Levé, qu’un éditeur à succès, couronné par des prix ou porté par des réussites avec des œuvres quelque peu grand public comme celles d’Emmanuel Carrère ou de Martin Winckler. Mais ses débuts dans les années 1980 en tant qu’éditeur indépendant ont été bien difficiles, et sur ces années d’apprentissage, entre Georges Perec et Marguerite Duras, des archives versées à l’IMEC ont permis d’avoir un regard neuf. Que nous disent ces documents ? Quels ont été les chances, les déveines, les risques, les soucis de la maison POL dans les années 1980 ? Comment l’éditeur d’Emmanuel Hocquard ou de Bernard Noël a-t-il gagné en solidité après avoir frisé le dépôt de bilan ? C’est à ces quelques questions que ce texte propose de modestes éléments de réponses.
Comment citer

Comment citer

[1]
Bessard-Banquy, O. 2021. Les débuts de la maison POL. Revue française d’histoire du livre. 142, (oct. 2021), 193-237. DOI:https://doi.org/10.47421/rfhl142_193-237.
Formats de citations