Le voyage immobile. L’Europe centrale et orientale dans les bibliothèques des élites françaises au XVIIIe siècle

Contenu de l'article principal

Éric Suire

Résumé

Les usages de la bibliophilie se codifient au XVIIIe siècle. La recherche d’ouvrages rares passe désormais par l’utilisation de catalogues, généralement rédigés par des libraires, consacrés à des bibliothèques prestigieuses destinées à la vente. La consultation de 28 catalogues, imprimés entre 1701 et 1799, a fourni la matière de cet article. Quelle était la place de l’Europe centrale et orientale dans les cabinets des élites laïques françaises du temps ? Les 364 titres retrouvés représentent a priori peu de chose au regard des 97 345 entrées recensées ! Les orientations chronologiques et thématiques (voyage, géographie, histoire, politique) qu’ils dessinent révèlent néanmoins une curiosité indéniable. Celle-ci se décline de manière inégale en fonction des trois pays retenus dans l’étude : Hongrie, Pologne et Russie.
Comment citer

Comment citer

[1]
Suire, Éric 2020. Le voyage immobile. L’Europe centrale et orientale dans les bibliothèques des élites françaises au XVIII<sup>e</sup&gt; siècle. Revue française d’histoire du livre. 141, (nov. 2020), 41-54. DOI:https://doi.org/10.47421/rfhl141_41-54.
Formats de citations