La Bibliothèque Załuski – témoin d’échanges, victime de dévastations (XVIIIe-XXe siècles)

Contenu de l'article principal

Maciej Forycki

Résumé

Afin de pallier la faiblesse des collections royales, pillées au cours du siècle précédent, les frères Załuski, deux prélats polonais, constituèrent à Varsovie, en 1747, une des plus remarquables bibliothèques européennes de son temps. Passée sous le contrôle des Jésuites, puis du Ministère de l’instruction publique, elle fut pillée par les Russes, après l’échec du soulèvement de Kościuszko en 1794, qui emmenèrent une partie des fonds à Saint-Pétersbourg. Partiellement reconstituée dans l’entre-deux-guerres, elle fut de nouveau détruite lors d’un incendie allumé par les Allemands en 1944.
Comment citer

Comment citer

[1]
Forycki, M. 2020. La Bibliothèque Załuski – témoin d’échanges, victime de dévastations (XVIII<sup>e</sup>-XX<sup>e</sup&gt; siècles). Revue française d’histoire du livre. 141, (nov. 2020), 197-213. DOI:https://doi.org/10.47421/rfhl141_197-213.
Formats de citations